vendredi 14 avril 2017

Une "Puerta cerrada" réussie


Chers amis bonjour,

Le bureau de votre peña s’est réunie récemment suite à l’organisation de la « puerta cerrada » du dimanche 26 mars à Villeneuve de Marsan, et nous vous devons ce petit compte rendu.

En cette troisième année d’existence de la peña, nous nous sommes aventuré à organiser un spectacle. Notre matador Thomas DUFAU progresse d’année en année, il nous faut être à sa hauteur et lui donner toutes les chances, toutes les possibilités qui seront dans nos moyens pour lui permettre de progresser encore, lui permettre de rivaliser avec les figuras.

Tel était l’objectif dans l’organisation de cette « puerta cerrada » : permettre au matador un dernier entraînement grandeur nature une semaine avant sa première corrida de la temporada et, accessoirement , fédérer de nouveaux adhérents au sein de notre association, favoriser les renouvellements d’adhésion pour les plus anciens et pourquoi pas générer quelques subsides pour éventuellement une nouvelle organisation.

Comme son nom l’indique, la « puerta cerrada » était dans un premier temps réservée aux adhérents de la peña , amis et famille de ceux-ci. Il avait donc été décidé de ne pas faire la promotion de cette manifestation surtout pour ne pas attirer des gens hostiles à la pratique de nos traditions du Sud, afin de ne pas greffer le budget d’une telle organisation par une sécurité qui ne nous semblait pas indispensable au sein de notre petite communauté.
Mieux, nous avions informé la presse de ne pas communiquer sur cette journée pour que celle-ci reste privée mais nous invitions les journalistes à y assister pour en faire le compte rendu. La presse n’a pas tenu compte de notre demande et a fait son travail de communication : elle a informé les lecteurs des journaux papiers et numériques de l’organisation de cette journée. Conséquences : la gendarmerie en a informé la préfecture qui a exigé au maire de déployer la batterie de sécurité devenue habituelle maintenant pour la tenue d’une corrida.

Se sont donc ajoutés des coûts que nous n’avions pas prévu lorsque nous avons établi les tarifs des différentes prestations proposées lors de cette journée, mais rien de dramatique comme vous le verrez plus loin.

La matinée a été perturbée par une vache « kangourou » qu’il a fallu récupérer au sein du lotissement de Villeneuve, ça nous apprendra, nous aurions dû fermer les doubles portes des arènes ! Pour votre information, en début de semaine de cette journée, nous n’avions toujours pas de vaches à tienter ! Impossible de trouver des vaches tant dans le Sud-Est que dans le Sud-Ouest ! Heureusement que les bonnes relations de Thomas avec Jean Louis Deyris auront convaincu ce dernier d’en amener ce dimanche 26 mars à Villeneuve. Mais, arrivant avec une demi-heure de retard, l’intermède imposé par la vache fugueuse, plus la troisième vache (il en était prévu que deux au départ) à tienter nous auront enlever une bonne heure dans notre timing initial. Ce n’est pas Antoine Madier, Carlos de Béziers ou Yannis « El Adoureño » qui s’en plaindront, Thomas DUFAU leur ayant permis de se tester à chacun aussi face à ces vaches.

Le déjeuner préparé par les cuisinières volontaires était servi par des adhérent(e)s de la peña, non moins bénévoles, a un rythme plutôt soutenu, car sécurité oblige, nous devions absolument commencer la puerta cerrada à 16h.

L’entrée aux arènes s’est bien déroulée, sans présence d’éléments extérieurs, et finalement, la publicité qu’aura fait la presse nous aura envoyé des spectateurs exclusivement pour la partie taurine, et par la même occasion de nouveaux adhérents.

Quel plaisir d’entendre Hervé Touya mener avec maestria la tertulia suite à cette puerta cerrada. Toutes les questions que chacun pouvait se poser ont eu une réponse da la part du maestro et de son nouvel apoderado Jose Sanchez Hipolito. En remerciement, une carte d’adhérent à notre peña sera offerte à Hervé Touya.

Initialement prévue le samedi 25 mars, nous avons dû décaler cette journée au dimanche 26 mars, tant mieux pour la météo, peut-être tant pis pour le nombre d’entrées. En tous cas, nous avions proposé un dîner léger, histoire de finir la journée « entre nous » compte tenu que le dimanche les gens  pensent aussi au lendemain et pour certains à reprendre le chemin du travail. Même si certains ont mal compris la façon de s’inscrire ou bien ont oublié de rester à dîner, sur les 70 inscrits, 30 personnes étaient bien présentes. Un menu plus complet aurait peut-être été davantage apprécié. Nous en tiendrons compte dans l’avenir.



En résumé, cette journée, riche d’enseignements, nous aura permis de nous assurer de notre capacité à organiser un petit spectacle taurin. En terme financier, en cumulant à l’organisation de cette puerta cerrada, les adhésions enregistrées et la vente de pañuelos, le solde en trésorerie qui était de 1.731 € au 31 décembre 2016 est dorénavant de 2.899 €. Par ailleurs le nombre d’adhérents est de 84 à ce jour.


Conclusion : Le matador Thomas DUFAU était ravi à la fin de cette journée. Il ya de grandes chances pour que nous n’en restions pas là et que cette expérience soit renouvelée, peut-être en fin de temporada, nous vous tiendrons informés en temps et en heure. Aussi, pour la réussite de la future organisation, si chaque adhérent pouvait, dès maintenant, amener à la peña 1 ou deux nouveaux adhérents, ce serait encore plus simple.
Enfin, que toutes les personnes qui ont pris une part active à l’organisation de cette journée soient ici remerciées ainsi que toutes celles qui ont assisté aux spectacles et repas. Nous serons encore plus nombreux aux prochains.



Le bureau de la Peña Thomas DUFAU

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire